Guy Bonraisin

_DSC0211

Bonjour,

Voici mon histoire.

Après quelques  années à apprendre le métier chez les compagnons en France, l’idée d’aller voir ailleurs me tourmentait.

Quitte à partir, pourquoi pas les Bahamas. J’ai travaillé en tant que boulanger dans un Club Med.

C’est là que j’ai rencontré mon futur patron, propriétaire de la boulangerie « Au pain Doré». Il aurait son premier magasin sur Marquette et avait besoin de nouvelles idées. J’y suis resté 10 ans, avant de me lancer, moi aussi, en affaire. J’ai ouvert la boulangerie « Fleur de Blé » avec un associé. Le succès fut fulgurant, mais pas l’association.

Après 2 ans de notre collaboration, j’ai  revendu mes parts sans trop savoir quoi faire pour la suite. Comme tout tombe à point, on me propose de créer un cours sur le pain à l’école hôtelière de Montréal Calixa Lavallée.  Pourquoi pas.

Si le métier de professeur me plait, la bureaucratie me fatigue, et puis il me manque le « challenge » des affaires. Je repars dans une nouvelle aventure boulangère « Le Petit Breton ».

De fil en aiguille ou de ficelles en baguette, je n’arrivais plus à m’en sortir, trop de travail, il me fallait donc prendre d’autres associés.

Et voilà, depuis 8 ans nous sommes 3 partenaires et une dizaine de boulangers à mener l’entreprise qui a bien grandi depuis.

Pourtant, ce qui me manque ces dernières années, c’est l’évolution du pain au Québec.

Je ne pense pas que ça soit fini.

Guy Bonraisin, propriétaire de la boulangerie “Le Petit Breton”

Advertisements